La Fondation

 

Buts et principes

 

  • Participation au développement durable et responsable des institutions et collectivités qu’elle soutient
  • Transfert des responsabilités et connaissances entre le Nord et le Sud, pour un développement durable
  • Versements dans les projets de plus de 90% de la totalité des fonds récoltés
  • Strict bénévolat des membres de la Fondation
  • Stricte neutralité religieuse et politique
  • Informations régulières aux donateurs par le journal Vaovao

 

Historique

 

A l’origine, en 1998, l’ambition des premiers fondateurs était de consacrer quelques mois de leurs vies de retraités au combat contre la misère, l’ignorance et l’injustice à Madagascar, pays parmi les plus pauvres du monde.

La première intervention sur sol malgache a été menée par José Ribeaud dès 1998 dans le cadre de la formation des journalistes de Radio Haja. Par la suite, en collaboration avec Mgr Félix Ramananarivo, un centre de formation professionnelle a vu le jour: l’École supérieure spécialisée du Vakinankaratra (ESSVA) sortait de terre en 2000. Les premiers bâtiments ont été construits durant des camps d’aînés de Nouvelle Planète de Lausanne.

Dès 2002, la Fondation de droit suisse « Avenir Madagascar » reprend le flambeau et poursuit le développement du site et le rayonnement de l’école. Elle soutient, dans le sud de Madagascar, la construction d’écoles primaires et le creusage de puits. Elle développe et professionnalise Radio Haja et apporte son aide matérielle à la prison d’Antsirabe.

Depuis lors, elle a développé un projet de reforestation et de diversification agricole dans la région excentrée d’Antenina, à l’est du Vakinankaratra et vient en aide à une petite école rurale dans la région d’Antsirabe.

 

Charte de la Fondation

 

La Charte de la Fondation Avenir Madagascar adoptée par son conseil dans sa séance du 10 mars 2005 à Zurich a la teneur suivante :

1) La Fondation Avenir Madagascar a été constituée en 2002 pour officialiser, structurer et pérenniser les activités d’un groupe de coopérants suisses, engagés dans des projets de développement durable et d’aide humanitaire à Madagascar initiés en 1999 par José Ribeaud, journaliste.

2) Les deux principaux projets soutenus par la Fondation sont Radio Haja (Radio Dignité) et l’ESSVA (Ecole Supérieure Spécialisée du Vakinankaratra) à Antsirabe, Madagascar. La première est une radio éducative de proximité créée par l’Evêque du Diocèse. Son programme s’inspire de valeurs chrétiennes pour promouvoir les droits et devoirs des citoyens les plus déshérités. La seconde est une école polytechnique privée qui dispense un enseignement de niveau BAC + 3 (HES) sous la responsabilité morale de l’Evêque du lieu. Elle forme de futurs cadres moyens et supérieurs sans discrimination sociale, politique ou religieuse dans des domaines tels que la communication sociale, l’écotourisme, la gestion et management, ainsi que la pédagogie. Une filière électromécanique et de gestion de production est en préparation.

Le Conseil de la Fondation Avenir Madagascar peut décider de soutenir d’autres projets et activités de développement durable à Madagascar dans les domaines humanitaires, écologiques, culturels et de formation.

3) La Fondation Avenir Madagascar n’est ni l’initiatrice, ni la responsable et donc pas la propriétaire des projets qu’elle soutient. Sa tâche consiste à aider ses partenaires malgaches par ses conseils, l’envoi de matériel, des contributions financières, la présence de coopérants expérimentés, la recherche de dons et l’établissement de contacts avec des partenaires et des bailleurs de fonds internationaux.

L’objectif à moyen terme est de responsabiliser les partenaires malgaches afin qu’ils réalisent un autofinancement progressif complet des projets soutenus par la Fondation mais gérés par des Malgaches, pour des Malgaches. Néanmoins, la Fondation exerce un droit de regard et de suivi sur les projets qu’elle subventionne et aide à les réaliser.

4) Le soutien de la Fondation à des projets de développement durable à Madagascar se fait dans un esprit de respect des partenaires et de la culture malgaches, à l’exclusion de tout militantisme religieux et/ou politique.

5) La Fondation Avenir Madagascar est neutre, tant sur le plan politique que confessionnel. Son Conseil peut à tout moment décider de se retirer d’un projet qui ne répondrait plus aux critères d’indépendance, de transparence et d’éthique découlant de ses statuts et de la présente charte.

Le Conseil de Fondation

 

Le Conseil de la Fondation Avenir Madagascar est actuellement constitué des membres bénévoles suivants d’horizons les plus divers :

Pierre PETIGNAT, Président, professeur HEP-BEJUNE, Diesse

Jean-Claude VERDON, Vice-Président, urbaniste, Dompierre

Fabienne PARATTE, Secrétaire, secrétaire-comptable, Les Breuleux

Karen EARL-ERPELDING, Membre, professeure EHL, Lutry

Fr. Jean-Claude CHRISTE, Membre, Mariste, retraité, Issy-les-Moulineaux (France)

Bernard SCHINDLER, Membre, géologue retraité, Diesse

Franz STADELMANN, Membre, ingénieur agronome, Malters

Urs ZISWILER, Membre, ambassadeur retraité, Zurich

Rina WIEDMER, Membre, rédactrice à l’Académie suisse des sciences naturelles, Neuenegg

Marc THIEBAUD, Membre, psychologue, formateur d’adultes, Colombier

Carole Varone, Membre, responsable de communication UNIGE, Choulex

Trésorier : Me Charles FRELECHOUX, notaire, Porrentruy

Siège

Fondation Avenir Madagascar
c/o Me Charles Freléchoux
Case postale 1273, 2900 Porrentruy 1
Tél.: 0041 (0)32 465 11 11
etude.frelechoux@bluewin.ch

Président

Pierre Petignat
La Violette 13, 2517 Diesse
Tél.: 0041 (0)79 437 25 63
pierre.petignat@gmail.com

Vice-président

Jean-Claude Verdon
Chemin de la Bauma 16, 1563 Dompierre/FR
Tél.: 0041 (0)79 691 04 67, jeanclaudeverdon@gmail.com

Secrétaire

Fabienne Paratte
Rue des Chardonnerets 3, 2345 Les Breuleux
Tél.: 0041 (0)79 388 89 92
fabienne.paratte@bluewin.ch

Le président, le vice-président et la secrétaire constituent le bureau de la Fondation.

Partenaires de la Fondation

 

Dès le départ la Fondation a pu compter sur l’aide efficace de différents organismes et institutions suisses et européennes pour le démarrage de ses projets et leur suivi :

Ainsi que de nombreuses personnes, entreprises et institutions qui préfèrent rester dans l’anonymat.

La Fondation est membre de proMADAGASCAR, organisation faîtière pour la collaboration entre la Suisse et Madagascar (www.promad.ch).